Julien Daillère

Auteur • Comédien • Metteur en scène • Docteur en arts du spectacle

CE SOIR SAMEDI 05 DECEMBRE 2020 : TÉLÉPERFORMANCE « Give me your body, I’ll tell you poetry » en ligne ou en coprésence là où il y aura des personnes en téléperformance ! INFOS CLIQUEZ ICI

ACTUELLEMENT (au 27.11.2020) :

« Parlons brèches » : trouver des brèches afin d’entrevoir les possibilités de résilience du spectacle vivant pour aujourd’hui et pour demain. Trouver un tremplin positif, créatif, dans la préparation nécessaire à de prochaines crises, sanitaires ou non, c’est cela l’urgence de « Parlons brèches », un programme de recherche à la fois théorique et pratique porté par la compagnie La TraverScène, via l’initiative La Marge Heureuse que j’ai initiée en 2018. Actuellement en phase de préparation avant lancement au printemps 2021 d’un groupe de recherche sur des dispositifs d’accueil public covid-compatibles en présentiel et sur des formes hybrides (présentiel/distanciel) multicanal et interactives. Infos ici.

Parlons brèches! Programme de recherche.
Comment hybrider présentiel et distanciel en multicanal, de manière interactive? © B. Trouche

Depuis le 29/10/2020 : « Artistes en cage », à Zaoum et ailleurs : jeudi 29 octobre après-midi, je lance le dispositif « Artistes en cage » depuis la cave de Zaoum, lieu d’art à Clermont-Ferrand. Un lecteur mp3 + une enceinte, fixés à proximité d’une grille d’aération donnant sur la rue du Port, permettent de diffuser des boucles sonores avec des minutes de son composées par des membres du Collectif Zaoum (Vidéo ci-contre © Claire Valadou). Le dispositif est partagé sur les réseaux sociaux pour inspirer d’autres initiatives : #artistesencage sur Facebook ici et sur Instagram là.

Depuis le le 05/11/2020 : « Jeudi Ouvert » avec Artistes au téléphone reprend chaque jeudi soir de novembre de nos rendez-vous en conférence téléphonique pour des lectures de textes en 5 min. par leurs autrices et leurs auteurs, dans une ambiance sympathique de bar de quartier, avec écriture collective improvisée à la fin. Infos ici.

Samedi 28/11/2020 : je reviens sur la webradio Galoche Online de l’espace DOC! avec l’émission « Bonne nuit », des textes hypnotiques diffusés en pleine nuit pour les insomniaques et les curieuxses. Horaire précis à venir, dans la nuit de samedi à dimanche. Infos à venir.

Artistes au téléphone
RDV par téléphone lors d'un Jeudi Ouvert !

Samedi 05/12/2020 : Téléperformance « Give me your body, I’ll tell you poetry », depuis la Roumanie : après les premières téléperformances d’avril et juillet 2020, La Casa Tranzit de Cluj Napoca me donne l’occasion de démultiplier le dispositif en travaillant avec plusieurs téléperformeur.e.s en même temps, que je guiderai par la voix à travers une webradio, avec éventuel retour filmé des différents publics via les réseaux sociaux grâce à un hashtag commun… En RO, FR, EN. INFOS ICI !!!

Téléperformance via Perrine Trebal à DOC! Paris, 07.2020 © S. Crescu

À partir de janvier 2021 : spectacle « Je t’aime effondrement » de retour à La Goguette, à Clermont-Ferrand, où le spectacle a été créé le 11 septembre 2020. À peine le temps de rejouer le 23 octobre et hop, fini. Entre le stand-up comédie, le cabaret et le rituel chamanique, c’est un spectacle qui tournera plus tard en France aussi. Et bien sûr à La Goguette ! Dates à fixer. Infos ici.

A La Goguette, fin de représentation.
Dispositifs covid-compatibles après la représentation.

Du 12 au 15/01/2021 : résidence de création à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil 94) pour mon prochain spectacle « Love is in the air » sur le thème… de l’air ! Du spiritus phantasticus au pet de l’ours au sortir de l’hiver, en passant par la contamination aérienne d’un virus respiratoire, comment brasser de l’air en toute quiétude aujourd’hui ? Love is in the air, mais où ? Infos ici.

Affiche pour le spectacle Love is in the air de Julien Daillère avec la compagnie de spectacle vivant La TraverScène. Du spiritus phantasticus au pet de l’ours au sortir de l’hiver, en passant par la contamination aérienne d’un virus respiratoire, comment brasser de l’air en toute quiétude aujourd’hui ? Love is in the air, mais où ?
Affiche pour le spectacle Love is in the air

Été 2021 (report suite annulation 2020) : spectacle chorégraphique avec le Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne (chorégraphie participative sur l’histoire tectonique de la région). Infos à venir.

Si vous souhaitez m’accompagner dans la réalisation de ces différentes actions, ou recevoir des informations au sujet de leur déroulement, vous pouvez me contacter ici.

ARCHIVES des actualités après PARCOURS, ci-dessous.

Chaîne des Puys – faille de Limagne : dansons notre histoire tectonique.

PARCOURS

Après un échange Erasmus en Allemagne et la fin de mes études à l’ESSEC, je reviens à Paris et commence ma formation théâtrale aux ateliers du soir du Théâtre National de Chaillot. J’aborde les textes classiques avec Isabelle Rattier et les écritures contemporaines avec Monica Espina. Je me forme ensuite auprès de Patricia Koseleff à un théâtre corporel, dans une approche issue de la pédagogie de Jacques Lecoq. Je m’initie à la danse contemporaine auprès de Frédérique Robert. J’effectue ensuite différents stages de formation, en France et à l’étranger, au fil de mes années de pratique.

En 2006, je crée la compagnie La Traverscène pour jouer un de mes premiers textes, Les contes de la petite fille moche, mis en scène par Patricia Koseleff. Ce premier spectacle, largement salué par la presse, a profondément marqué les débuts de la compagnie avec une tournée de près de 250 représentations en France. Plus récemment, dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, je mets en scène Pont de Vernon, impressions en juin 2013, en semi-déambulation autour du pont avec musiciens, performeurs en live painting, danse, jonglage… La même année, j’écris et mets en scène une adaptation du conte Hänsel & Gretel en coproduction avec la Maison des Arts de Créteil. En parallèle de mes activités de comédien, vidéaste et scénariste, je suis l’auteur de plusieurs pièces dont Suis-je donc…? qui a paru en 2016 aux Cahiers de l’Égaré et qui sera créée en octobre 2017. En 2016, je travaille avec Linda Duskova sur la ré-écriture du spectacle Tue, hais quelqu’un de bien à partir d’un tableau de Jérôme Bosch. J’y joue également comme comédien, ainsi que dans Das ist die Galerie, adapté de Paysage sous surveillance de Heiner Müller. En 2018, je présente Cambodge, Se souvenir des images à Anis Gras, le lieu de l’autre, une forme scénique qui mêle récit, son et performance, premiers pas d’une recherche autour de la tendresse et du souvenir comme mode d’échange avec les spectateurs. La création de C’est bon • E ok • Rendben • This is just a story en octobre de la même année à la Fabrica de Pensule de Cluj Napoca s’inscrit dans le prolongement de cette démarche. Il s’ensuite une tournée binationale dans le cadre de la Saison France-Roumanie 2019 avec l’Institut Français et l’Institut Culturel Roumain.

De l’automne 2015 à l’automne 2019, je vis et travaille entre la France et la Roumanie où j’ai étudié le processus de création théâtrale à l’image du système digestif dans le cadre d’un doctorat à l’Université des Arts de Târgu Mureș, en cotutelle avec l’Université de Cergy-Pontoise (thèse soutenue en septembre 2018). En 2020, je m’installe à Clermont-Ferrand où je poursuis mes recherches théoriques et pratiques sur l’idée de marge heureuse, le « solo coopératif » et, au cours du confinement, l’audio du téléphone. Je développe également une méthode de jeu théâtral : le Body Haunting Theatre.

© Bertrand Boullard

ARCHIVES 2020/2021 :

Samedi 03/10/2020 à 10:30, 14:30 et 16:00 : « Chantier sonore », visites en improvisation sonore guidées sur le chantier de la médiathèque Alain Rey. Cette médiathèque, encore en construction, a été pensée comme une maison romaine. C’est sous la forme d’un rituel ludique et exploratoire que je propose de visiter le chantier en cours, à la découverte des univers sonores propres aux futurs rayons de la médiathèque. Même si les documents ne sont pas encore là, pouvons-nous convoquer ensemble les sons qui les habitent ? Guidés pas à pas dans l’improvisation collective, les visiteurs déambuleront dans le bâtiment en construisant des tapis sonores sur lesquels je lirai des extraits des livres prochainement disponibles. Les visites seront précédées par des ateliers avec les élèves du collège de Mortaix à Pont-du-Château.

Chantier sonore © E. Mathieu
Chantier sonore © E. Mathieu

Les 19 et 20/09/2020, dans le cadre des Journées du Patrimoine : « Vous avez dit OVNI » à l’Hôtel Fontfreyde – centre photographique de Clermont-Ferrand. Un autre regard, visite atypique de l’exposition « Julien Mignot, Le photographe & son double » réalisée par Paule Lanternier, la médiatrice et chargée des publics de l’Hôtel Fontfreyde – centre photographique et Julien Daillère. Si vous souhaitez découvrir le travail du photographe Julien Mignot et que, de surcroît, vous appréciez la pensée complotiste et le second degré, alors je vous propose de voir en quoi cette exposition est tournée toute entière vers la vie extraterrestre et les ovnis.

Vous avez dit ovni ?
Vous avez dit ovni ? © JD

ARCHIVES 2019/2020 :

À partir du 14 mars 2020 et jusqu’en juillet 2020, pour continuer d’avancer dans mon travail malgré les contraintes sanitaires, j’explore les possibilités offertes par l’audio du téléphone :

  • lecture par téléphone de mes textes (poèmes, nouvelles, extraits de pièces de théâtre, etc.) sur demande selon menu du jour
  • lancement du groupe Facebook Artistes au Téléphone qui organise les scènes ouvertes « Jeudi Ouvert » en audio seul avec Zoom
  • télérésidence avec l’Institut Français de Cluj Napoca en Roumanie puis passage en ligne au Festival des Arts Confinés
  • téléperformance à Besançon via l’artiste Agathe Guignard, à Paris via Perrine Trébal
  • Serveur Vocal Humain chez moi, dans l’espace d’exposition Zaoum à Clermont-Ferrand ou sur Radio Galoche avec l’espace DOC! de Paris
  • véritable Serveur Vocal Interactif Poétique actuellement en développement avec la société TLM Com.

01/2020 : à l’occasion d’une exposition de céramiques animalières par l’artiste Cécile Auréjac, j’anime des ateliers d’imitation de cris d’animaux au centre socioculturel Anatole-France (visites-ateliers).

23 & 25/01/2020 : Les contes de la petite fille moche avec des marionnettes de théâtre d’ombre créées par les enfants de l’école Victor Hugo de Saint Genis-les-Ollières lors d’une résidence à l’Espace Culturel Escale.

01/2020 : parution de mon texte Les contes de la petite fille moche dans la collection privée du capitaine, aux Cahiers de l’Égaré.

Les contes de la petite fille moche
Couverture : mariabrudasca@yahoo.com

ARCHIVES 2018/2019 :

08/2019 : lors du festival « Sans Transition ? » en août 2019, accueilli en laboratoire aux côtés de 30 artistes, j’ai pu lancer les premières pistes du solo coopératif, Je t’aime effondrement…

Tournée en Roumanie de C’est bon • E ok • Rendben • This is just a story :
11 & 12/07/2019 à Târgu Mureș (Uzina Foto, RO).
27/06/2019 à Cluj Napoca (Fabrica de Pensule, RO).
06/06/2019 à Iași (Teatru Fix, RO).
24/05/2019 à Craiova (Théâtre National Craiova, RO).
23/05/2019 à Bucarest (Centrul Replika, RO).
09 et 10/05/2019 à Cluj Napoca (Musée des Beaux-Arts, RO).
06/05/2019 à Deva (Teatru de Artă Deva, Deva Performing Arts, RO).

Tournée en France C’est bon • E ok • Rendben • This is just a story :
05/04/2019 à Arcueil (Anis Gras, le lieu de l’autre, 94).
09/03/2019 à Dijon (Église Saint-Philibert, 21).
06, 07 et 08/03/2019 à Lyon (Le Lavoir Public, 69).
02/03/2019 à Pougne-Hérisson (Villa Sator/Le Nombril du Monde, 79).
19/02/2019 à Paris (Théâtre de Verre, 75).
14 et 15/02/2019 à Arcueil (Anis Gras, le lieu de l’autre, 94).
13/02/2019 à Amiens (Comédie de Picardie, 80).

La marge heureuse / Rencontres et échanges :
29/06/2019 à 17:00 : Gare de Cluj-Napoca (salle d’attente), RO.
04/06/2019 à 18:00 : Gare de Iași (salle d’attente), RO.
21/05/2019 à 18:00 : Gare du Nord (salle d’attente), Bucarest, RO.
04/2019 : Anis Gras, le lieu de l’autre, 55 av Laplace, 94110 Arcueil.
10/03/2019 à 14:00 : Dijon, lieu à venir (info : 0669187527).
04/03/2019 à 19:00 : Le Lavoir Public, 4 impasse Flesselles, 69001 Lyon.
03/2019 : Villa Sator, 1 place aux citoyens, 79130 Pougne-Hérisson (Poitou-Charentes).
23/02/2019 à 14 : Anis Gras, le lieu de l’autre, 55 av Laplace, 94110 Arcueil.

Ateliers autour des repr. de « C’est bon. E ok. Rendben. This is just a story » :
13/07/2019 de 17:00 à 19:00 : Workshop « Jouer de la guimbarde en bambou », Teatru 3G, Târgu-Mureș, RO.
30/06/2019 de 14:00 à 16:00 : Workshop « Body Haunting Theatre », Fabrica de Pensule, Cluj-Napoca, RO.
29/06/2019 de 14:00 à 16:00 : Workshop « Jouer de la guimbarde en bambou », Fabrica de Pensule, Cluj-Napoca, RO.
05/06/2019 à 16:00 : Workshop « Body Haunting Theatre », Teatru FIX, Iași, RO.
12/02/2019 de 15:00 à 18:00 : « Table à savoir faire » : atelier d’écriture, Anis Gras, le lieu de l’autre, Arcueil (94).

Autres événements 2018/2019 :
04/04/2019 : Cambodge, Se souvenir des images, Anis Gras, le lieu de l’autre, Arcueil (94).
05/10/2018 : Première de C’est bon • E ok • Rendben • This is just a story à Cluj (RO).
14/10/2018 : Secretele dragostei… 2 lei! au festival Jazz in the street de Cluj (RO).
19 au 21/10/2018 : Lancement du livre collectif « Le Passage du Temps » et lecture de mon court texte « Métacacarpe » par Sébastien Thévenet (21/10) au Bateau Lavoir, à Paris.

ARCHIVES 2017/2018 :

12/04/2018 à 14h30 et 20h30 aux Passerelles (Pontault-Combault) : Tue, hais quelqu’un de bien avec la compagnie La TraverScène.

07/02/2018 de 19h à 21h à la Théâtrothèque Gaston Baty, à l’Université Sorbonne nouvelle – Paris 3 : Soirée autour de mon écriture, en dialogue avec Alexandru Bumbas (13 rue Santeuil, 75005 Paris, 1er étage, porte 130B).

31/01/2018 de 16h à 18h00 à l’Université de Cergy-Pontoise : intervention dans le cadre du séminaire « L’écrivain-archiviste » : « De quoi l’œuvre scénique est-elle nourrie ? Vraie et fausse archive dans le travail d’Angélica Liddell ».

20/01/2018 de 17h à 18h30 à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) : « La faim du théâtre », échange autour de mon sujet de thèse.

© Eric Derrien

19/01/2018 à 20h à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) : Cambodge, Se Souvenir des images, spectacle-performance (première).

17/01/2018 de 10h à 14h à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) : Souvenirs de la cuisine khmère.

13 et 14/12/2017 à 19h et 21h à La Gaîté lyrique (Paris) : Tue, hais quelqu’un de bien avec la compagnie La Traverscène pour le Festival Impatience.

Du 30/11 au 02/12/2017 à l’Université de Lorraine (Nancy) : participation au colloque « La nostalgie dans tous ses états ».

25/11/2017 de 17h à 18h30 à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) : « La faim du théâtre », échange autour de mon sujet de thèse.

Cambodge, Se souvenir des images
Cambodge, Se souvenir des images, 01.2017

06 et 07/10/2017 à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) : création de Suis-je donc…? avec la compagnie La Traverscène.

12/08/2017 à 20h00 aux 14ème Rencontres musicales des Neuf Fontaines, à l’église de Couflens (dans l’Ariège) : création du spectacle de chant et instruments Des airs et chants.

05/07/2017 à 20h et 06/07/2017 à 15h00 à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) : présentation du travail en cours sur Suis-je donc…? avec la compagnie La Traverscène.

10/06/2017 de 16h30 à 18h00 à Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) : ouverture au public d’une session de recherche du collectif Open Source, que j’animerai sur la thématique du Body Haunting Theatre.

28, 29, 30/04/2017 à L’Atelier 2 Benjamin (Aubervilliers) : création de Suis-je donc…? par la troupe de L’Atelier 2 Benjamin.

04/2017 : mise en ligne du site

Suis-je donc...?
Suis-je donc...? 10.2017